Test

 Mario Kart Wii

Après seize ans d’existence, Mario Kart décide de faire son entrée sur la dernière console Nintendo. Le concept de Mario Kart Double Dash a complètement été suspendu puisque ce nouvel opus nous ramène au bon vieux temps où nous étions un par kart. Ce jeu reprend donc dans la lignée de celui de la DS qui est, jusqu'à présent, l’épisode le plus complet et le plus abouti avec un nombre de circuits énorme, des graphismes revus à la hausse et son mode solo et multi joueurs on-line. Depuis les six épisodes sortis, la série des Mario Kart n’a cessé de s’améliorer, avec des graphismes sans cesse peaufinés, un gameplay toujours bonifié .C’est avec joie que pour chaque nouvelle édition nous avons l’impression de redécouvrir ce concept incroyablement captivant, fun, familial et passionnant.

Mario est donc de retour dans son Kart en solo et il nous réserve de très bonnes surprises. Le jeu se dote de son mode grand prix en 50cc, 100cc, 150cc et son mode miroir, du contre la montre, course vs et du mode bataille. Tout d’abord le grand prix se compose de 8 coupes ; soit 32 courses dont seize courses déjà parues dans les précédents volets (qui ont été retravaillé à la perfection) et 16 nouvelles courses tout aussi magnifiques les unes que les autres. Vous pourrez contrôler la bande de personnages habituelle avec quelques nouveaux tels que Baby Peach, Baby Daisy, Harmonie et bien d’autres. La difficulté est, quant à elle, la même que les anciens opus, en 50cc les adversaires seront indulgents envers vous et vous laisseront décrocher la première place sans problème. En 100cc, c’est le niveau de difficulté qu’on pourrait associer à un niveau normal. Les adversaires commenceront à se disputer avec vous pour avoir la première place. En 150cc c’est une tout autre histoire les adversaires sont coriaces et la plupart du temps vous aurez plutôt l’impression qu’ils s’acharnent sur vous et là ; la première place sera beaucoup plus dure à atteindre. Quand vous terminez votre coupe en première position ceci vous donne une certaine complaisance.

Pour le mode contre la montre, vous aurez la possibilité de jouer contre des fantômes déjà existants, à vous de les battre, mais la grosse nouveauté réside dans le fait qu’on peut désormais se défier contre des fantômes de joueurs du monde entier, vous pourrez ensuite vous comparez grâce à un classement séparé en trois parties. Vous aurez ainsi votre classement amis, continental et mondial, vous verrez qu’il est beaucoup plus difficile d’affronter le fantôme d’un joueur que l’ordinateur.

Le mode bataille ne change pratiquement pas vous aurez à votre disposition le choix entre le mode bataille de ballons, qui consiste à faire exploser les ballons de l’équipe adverse a l’aide de carapaces, bananes et tout l’armement habituel. Vous aurez le mode bataille de pièces où il vous faudra ramasser le plus de pièces possible et en faire perdre le maximum à l’autre camp.

Le mode VS vous proposera de faire des courses en solo, une course normale et un mode course par équipe où nous retrouvons nos deux équipes composées de six joueurs. Le but de cette course est de faire le plus de points possibles en terminant dans les premiers, après la course vos points sont ajoutés à ceux de vos collègues.

Nous aurons droit au mode multi joueurs qui nous permettra de jouer jusqu'à quatre sur la même console, par contre le mode grand prix ne sera pas disponible à deux joueurs comme c’était le cas pour Mario Kart double dash. Les modes courses VS en solo ou par équipe seront quant à eux présents.

Voici maintenant le mode tant attendu « le mode on-line ». Et oui après un mode en ligne sur Mario Kart DS le voici de retour sur Wii. Ce mode on-line sera disponible à un joueur comme à deux. Lorsque vous vous lancerez pour la première fois dans ce mode vous vous verrez attribué 5000 points au deux modes de jeux en ligne. Ces points vous servent de repères qui vous permettront de vous comparer avec les joueurs que vous affrontez. En ligne vous pourrez choisir entre les courses ou les batailles, vous pourrez choisir de jouer contre vos amis via les fameux codes amis toujours présents. Un mode continental et un mode mondial. Lorsque vous jouez en mondial ou en continental, pendant le chargement de la course ; vous aurez la présentation des adversaires contre lesquels vous allez jouer, la planète apparaît comme dans la chaîne météo et vous y verrez successivement vos adversaires ce qui permet de voir à la fois leur nom et leur Mii que leur pays d’origine, la région dans laquelle vous habitez. Par exemple en France, si vous vous situez à Paris vous remarquerez que votre Mii se situe le plus au nord du pays, mais si vous habitez à l’Ouest, au Sud ou à l’Est ceci est aussi pris en compte. Que ce soit en mode Bataille ou en mode course vous pourrez jouer jusqu'à douze, mais vous pouvez très bien vous retrouver a dix ou a sept. Cette fois ci par contre, ce n’est plus l’ordinateur qui contrôle les autres joueurs mais des personnes bien réelles, alors plus la peine de s’en prendre à l’IA qui a l’habitude de tricher en 150 CC. Bien sur vous ne serez pas en concurrence avec les plus forts du on-line si vous débutez juste, c’est là qu’intervient le système de points car vous jouerez contre des adversaires qui ont à peu près le même nombre de points. Vous pourrez aussi rejoindre vos amis s’ils font une partie en ligne ou alors jouer seulement contre eux, et pour la première fois vous pourrez communiquer avec eux à l’aide de phrases préenregistrées. On est encore loin d’un Tchat mais mine de rien on s’en rapproche.

Coté réalisation, c’est une petite évolution, avec une animation excellente et des décors magnifiques. Les pistes sont belles ; mention spéciale à la route Arc-en-ciel qui est splendide. Les anciennes courses ont eu le droit a un lifting complet, les karts et les personnages sont quant à eux bien modélisés, et les effets de lumière ainsi que les explosions sont de toute beauté.

Au niveau du Gameplay, vous aurez le choix entre le pad Nintendo Gamecube, au duo Wiimote/Nunchuk ou au wii Wheel (le petit volant inclus avec le jeu), à vous, donc de choisir la manette avec laquelle vous vous sentirez le plus à l’aise.

L’Intérêt du jeu reste quant à lui, toujours le même puisque le but est de terminer premier à chaque fois. Cependant pour ne pas ressembler à un simple nouveau Mario Kart, Nintendo nous rajoute cette très bonne surprise qui ne sont autres que les figures qui ajoutent beaucoup au dynamisme du jeu. Elles vous permettront à l’atterrissage de votre véhicule, de gagner un léger boost. Ces figures seront aussi bien réalisables en kart qu’en moto. Pour le reste, rien ne change. En moto vous pourrez réaliser des roues arrières ce qui vous permettra de gagner de la vitesse mais si vous percutez un objet, un adversaire ou autre, vous perdrez énormément de vitesse, après c’est à vos risques et périls.

La Bande son reste fidèle au jeu, chaque course a un thème différent assez envoûtant et se mêle bien au jeu.

Mario kart wii se révélera donc le plus abouti de la série, avec un grand nombre de circuits, un mode multi joueurs complet, et un mode en ligne béton (le meilleur paru sur wii jusqu'à présent). Avec sa difficulté variant entre le 50,100 et 150 CC le jeu sera satisfaire tous les joueurs. Un mode bataille toujours aussi bon, les nouvelles arènes magnifiques. Le nombre de personnages à débloquer est énorme. La réalisation est de très bonne qualité ou du moins en nette progression depuis la version Gamecube. Les animations sont fluides et les effets de lumière de toute beauté. Le gamplay est très diversifié ; chacun y trouvera sont compte. Le wii wheel n’influe en rien sur le prix du jeu et s’avère indispensable après quelques minutes d’adaptation. Les trois nouveaux objets rajoutés sont vraiment sympas. Le jeu ne rame pas, même à plusieurs. La durée de vie est infinie grâce à son mode on-line. L’achat de ce jeu est donc fortement conseillé pour chaque possesseur de la Nintendo Wii. Jeu indispensable en ce début d’année 2008. Un titre à apprécier seul, entre amis ou en famille.


Verdict : 20/20
       18 commentaires
Posté par Linkalexis, le lundi 19 mai 2008. 

 Commentaires

Posté par ninjanaruto le mardi 20 mai 2008 à 15:40
Posté par Arthur le mardi 20 mai 2008 à 16:04
Posté par twixxxy-killer le mercredi 21 mai 2008 à 12:23
Posté par twixxxy-killer le mercredi 21 mai 2008 à 12:24
Posté par marcosonic2 le mercredi 21 mai 2008 à 20:28
Posté par NyKtAlOp3 le mercredi 02 juillet 2008 à 14:23
Posté par eraste le samedi 05 juillet 2008 à 00:42
Posté par NyKtAlOp3 le lundi 14 juillet 2008 à 08:16
Posté par ludo.tct le mercredi 23 juillet 2008 à 07:50
Posté par BakaSama le jeudi 18 septembre 2008 à 20:30
Posté par BakaSama le mercredi 03 décembre 2008 à 15:32
Posté par NyKtAlOp3 le mercredi 03 décembre 2008 à 15:34
Posté par ss le lundi 29 décembre 2008 à 08:02
Posté par renji le vendredi 27 février 2009 à 10:34
Posté par dkdd le vendredi 29 mai 2009 à 23:41
Posté par Babar le mercredi 09 septembre 2009 à 12:07
Posté par Babar le mercredi 09 septembre 2009 à 12:10
Posté par prissou le samedi 27 février 2010 à 11:49



:h :'( :g :s :a :k :d :] :# :) :o :p :^( ;) :@

Tapez le chiffre 1 ici : (Filtre anti-spam)



 Citation

"Je pense que les jeux sont le futur de l'éducation"
Edward O.Wilson, professeur à Harvard
Playset : Grand Chelem Tennis
Playset : Let's Tap

 Edito par Arthur

Shigeru Miyamoto, illustre créateur de nombreux personnages Nintendo, semble à la traîne au niveau technologie. Non pas que l'un des maîtres du jeu vidéo ne sache pas télécharger, mais c'est loin d'être sa préférence. Il n'est pas ici question de téléchargement illégal, mais simplement du commerce culturel dématérialisé. Le WiiWare en est d'ailleurs un parfait exemple.
"Le divertissement ne doit pas devenir quelque chose d’uniquement numérique". C'est ce qu'a affirmé Miyamoto dans une interview au journal californien Mercury News. Jolie phrase, dans une société où tout s'explique par binaire. Mais est-ce pour autant une mauvaise nouvelle ? Difficile d'y croire, lorsque l'économie numérique représente le premier débouché de la crise pour de nombreux spécialistes, et un véritable vivier d'emplois pour le futur.
Le papa de Mario ajoute : "Personnellement, je suis l’un de ceux qui, même si j’ai téléchargé toutes les chansons d’un album sur iTunes, j’achèterais quand même le CD. Je me sens plus rassuré avec un média physique". Il est vrai que la musique est dématérialisée depuis des années, avec le développement de plateformes comme iTunes ou Deezer. Alors qu'en est-il du jeu vidéo ? La question du numérique demeure très récente, depuis l'apparition de services online pour chaque console.
"Si je regarde le WiiMotion Plus, c'est quelque chose que vous ne pourriez pas distribuer de manière numérique. En fait, nous ne voyons vraiment pas le futur du jeu vidéo confiné dans la distribution digitale. Nous ne voyons pas la majorité de nos produits distribués de cette façon". Bref, Miyamoto promet que les joueurs devront se déplacer et acheter la boîte de leur jeu. Les magasins Micromania ont encore de beaux jours devant eux.

 Populaires


Warning: mysql_fetch_array() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/annuair7/passionwii/tags.php on line 6

Passion Wii © 2014 • ContactConfidentialitéPlan du sitePartenariat

Partenaires : Blog jeux video | Game Touch | Next-Nintendo | Photo-location : louez votre appareil photo | Voir tous les partenaires
Page générée en 0.0122 secondes • Toute reproduction sans accord interdite.