Actualité

 Nintendo a plein de choses à dire...

... Mais n'a rien envie de dire. Voilà comment on pourrait qualifier la situation actuelle. Une situation pleine d'effervescence, puisque tous les grands de chez Nintendo ont leur petit mot à dire. Bien entendu, on ne saura toujours rien. Mais l'envie de faire impatienter les joueurs est encore une stratégie qui est en train de se dérouler sous nous yeux. En voici des exemples.

Reggie Fils-Aime, le Président de Nintendo of America, annonce qu'on pourra s'attendre à du lourd à l'E3 2009 : "Ce que je peux vous dire, c'est que ça arrive. C'est ce à quoi sert l'E3. Nous vous présenterons le retour de force du calendrier marketing et tout le contenu que nous allons mettre sur le marché à ce moment-là. Ce que je peux vous dire : soyez là ! Nous aurons du gros contenu à partager".

Les vrais habitués du salon, ceux qui guettent chaque été sur le Net la moindre nouvelle en provenance de Los Angeles, resteront probablement sceptiques à cette idée. Nintendo disait la même chose l'année dernière, il n'y a rien eu. Bref, du 2 au 4 juin prochain, il paraît que c'est le moment où jamais de tout savoir. L'espoir faire vivre, donc ne désespérons pas.

Reggie n'est pas le seul maître en matière de discrétion. Shigeru Miyamoto travaille dans la même boite, il connait les mêmes règles du jeu. En voici la preuve dans quelques extraits choisis dans un long monologue du papa de Mario : "Je pense que je voudrais essayer faire quelque chose de plus unique. [...] Personne ne sait comment sera la prochaine génération, mais il est facile de penser à la clientèle comme le principal axe. [...] Les gens ont déjà acheté la machine, donc je veux l'utiliser, autant que je le peux."

Attention, pour les gamers la déception n'est pas très loin : "Je pense que nous allons être en mesure de faire une série d'annonces de cette année. Je pense que c'est vraiment intéressant, de consacrer d'énergie à comprendre ce que nous pouvons fournir à nos clients. Je veux faire des jeux fun et intuitifs qui n'ont jamais été faits auparavant. [...] De ce point de vue, je pense que nous avons besoin de plus de jeux phare comme ça. [...] Nous faisons Mario et Zelda aussi, bien sûr, ne vous inquiétez pas."

Nintendo ne saurait donc plus où donner de la tête, entre jeux casual et grands classiques. Mais la balance semble pencher en faveur du nouveau public de Nintendo. Et savoir que tout a commencé avec Nintendogs sur DS. En attendant on ne sait toujours pas grand chose. N'oublions pas, comme dit Reggie, que... "ce que je peux vous dire, c'est que ça arrive." La vraie question, c'est : qu'est-ce qui arrive ?
       4 commentaires
Posté par Arthur

 Commentaires

Posté par monbiceps le samedi 04 avril 2009 à 13:12
Posté par Robinson le dimanche 05 avril 2009 à 13:25
Posté par ninjanaruto le dimanche 05 avril 2009 à 19:05
Posté par Robinson le jeudi 16 avril 2009 à 09:26




Tapez le chiffre 1 ici : (Filtre anti-spam)



 Citation

"Je pense que les jeux sont le futur de l'éducation"
Edward O.Wilson, professeur à Harvard
Playset : Grand Chelem Tennis
Playset : Let's Tap

 Edito par Arthur

Shigeru Miyamoto, illustre créateur de nombreux personnages Nintendo, semble à la traîne au niveau technologie. Non pas que l'un des maîtres du jeu vidéo ne sache pas télécharger, mais c'est loin d'être sa préférence. Il n'est pas ici question de téléchargement illégal, mais simplement du commerce culturel dématérialisé. Le WiiWare en est d'ailleurs un parfait exemple.
"Le divertissement ne doit pas devenir quelque chose d’uniquement numérique". C'est ce qu'a affirmé Miyamoto dans une interview au journal californien Mercury News. Jolie phrase, dans une société où tout s'explique par binaire. Mais est-ce pour autant une mauvaise nouvelle ? Difficile d'y croire, lorsque l'économie numérique représente le premier débouché de la crise pour de nombreux spécialistes, et un véritable vivier d'emplois pour le futur.
Le papa de Mario ajoute : "Personnellement, je suis l’un de ceux qui, même si j’ai téléchargé toutes les chansons d’un album sur iTunes, j’achèterais quand même le CD. Je me sens plus rassuré avec un média physique". Il est vrai que la musique est dématérialisée depuis des années, avec le développement de plateformes comme iTunes ou Deezer. Alors qu'en est-il du jeu vidéo ? La question du numérique demeure très récente, depuis l'apparition de services online pour chaque console.
"Si je regarde le WiiMotion Plus, c'est quelque chose que vous ne pourriez pas distribuer de manière numérique. En fait, nous ne voyons vraiment pas le futur du jeu vidéo confiné dans la distribution digitale. Nous ne voyons pas la majorité de nos produits distribués de cette façon". Bref, Miyamoto promet que les joueurs devront se déplacer et acheter la boîte de leur jeu. Les magasins Micromania ont encore de beaux jours devant eux.

 Populaires


Warning: mysql_fetch_array() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/annuair7/passionwii/tags.php on line 6

Passion Wii © 2017 • ContactConfidentialitéPlan du sitePartenariat

Partenaires : Blog jeux video | Game Touch | Next-Nintendo | Photo-location : louez votre appareil photo | Voir tous les partenaires
Page générée en 0.0032 secondes • Toute reproduction sans accord interdite.