Actualité

 La besace Boogie Bug : le test

Qui ne s’est jamais demandé comment emmener sa Wii chez des amis pour enflammer une soirée ? A l’heure où les fêtes de fin d’année approchent à grands pas, le transport de la précieuse machine est pour beaucoup d’entre nous, joueurs et joueuses, un vrai souci auquel Boogie Bug vient répondre avec soin.

Avec sa besace Boogie Bug, fini les systèmes D où l’on mettait la console dans sa boîte d’origine, ou bien tout simplement dans un sac à dos banal qui ne faisait qu’emmêler les fils et accessoires entre eux. Qui plus est, le risque d’endommager la Wii est évidemment important pour une console d’apparence si fragile. Ou alors on n’emmène la Wii nulle part, et c’est une occasion en moins de faire profiter nos amis ou notre grand-mère de la vraie technologie…



Mais qu’est-ce que donc cette besace Boogie Bug ? Il s’agit très simplement d’une sacoche adaptée tout spécialement au format réduit de la console Wii, avec tous les rangements nécessaires à ses composants, le tout  bien sûr très sobre et discret pour ne pas attiser les convoitises. Telle une sacoche pour ordinateur portable – on pourrait d’ailleurs y mettre un PC netbook – la besace Boogie Bug n’a pourtant rien à voir. Avec une fermeture éclair sur toute la largeur du sac, doublée d’une solide fermeture scratch qui recouvre le tout, la besace arbore d’emblée un aspect robuste et sérieux.

A l’intérieur, la douceur du velours tranche radicalement avec l’allure vigoureuse de l’extérieur. Absolument tout a été prévu pour dorloter notre petite Wii, puisque l’ensemble du côté intérieur est recouvert d’un tissu moelleux qui protégera la machine d’éventuels chocs et chutes. D’autre part, une multitude de poches de rangements agrémentent l’ensemble : non seulement la besace accueille la console elle-même, mais également deux Wiimotes, deux Nunchuks, le câble d’alimentation, le câble TV, la sensor bar, le socle de la console… et rien n’empêche de mettre d’autres éléments de petite taille si nécessaire, y compris des manettes supplémentaires et plusieurs jeux.




N’ayez crainte que tout s’envole et se mélange. Les compartiments sont soigneusement placés, cousus fermement dans l’ossature de la besace, et fermés par de solides sangles qui n’hésiteront pas à rester immobiles. La solidité est donc vraiment de rigueur, et c’est tant mieux. Il n’y aura pas de mauvaise surprise. Enfin, comble du luxe, une vraie bandoulière identique aux ceintures de sécurité dans les automobiles, et accompagnée de sangles en métal. Un gage de sûreté et de tranquillité remarquable.

En conclusion, la besace Boogie Bug pour la console Wii est l’accessoire de Noël 2008 qu’il ne faudra rater sous aucun prétexte. Difficile d’y trouver des défauts puisque c’est LA sacoche idéale pour la console de Nintendo. Solidité et confort sont les maîtres mots, et pour 29,90 € l’achat sera un réel investissement. Ou un très beau cadeau sous le sapin.

       4 commentaires
Posté par Arthur

 Commentaires

Posté par NyKtAlOp3 le vendredi 26 décembre 2008 à 09:36
Posté par fred le jeudi 12 mars 2009 à 14:21
Posté par 1 le lundi 07 septembre 2015 à 17:59
Posté par 1 le lundi 07 septembre 2015 à 17:59




Tapez le chiffre 1 ici : (Filtre anti-spam)



 Citation

"Je pense que les jeux sont le futur de l'éducation"
Edward O.Wilson, professeur à Harvard
Playset : Grand Chelem Tennis
Playset : Let's Tap

 Edito par Arthur

Shigeru Miyamoto, illustre créateur de nombreux personnages Nintendo, semble à la traîne au niveau technologie. Non pas que l'un des maîtres du jeu vidéo ne sache pas télécharger, mais c'est loin d'être sa préférence. Il n'est pas ici question de téléchargement illégal, mais simplement du commerce culturel dématérialisé. Le WiiWare en est d'ailleurs un parfait exemple.
"Le divertissement ne doit pas devenir quelque chose d’uniquement numérique". C'est ce qu'a affirmé Miyamoto dans une interview au journal californien Mercury News. Jolie phrase, dans une société où tout s'explique par binaire. Mais est-ce pour autant une mauvaise nouvelle ? Difficile d'y croire, lorsque l'économie numérique représente le premier débouché de la crise pour de nombreux spécialistes, et un véritable vivier d'emplois pour le futur.
Le papa de Mario ajoute : "Personnellement, je suis l’un de ceux qui, même si j’ai téléchargé toutes les chansons d’un album sur iTunes, j’achèterais quand même le CD. Je me sens plus rassuré avec un média physique". Il est vrai que la musique est dématérialisée depuis des années, avec le développement de plateformes comme iTunes ou Deezer. Alors qu'en est-il du jeu vidéo ? La question du numérique demeure très récente, depuis l'apparition de services online pour chaque console.
"Si je regarde le WiiMotion Plus, c'est quelque chose que vous ne pourriez pas distribuer de manière numérique. En fait, nous ne voyons vraiment pas le futur du jeu vidéo confiné dans la distribution digitale. Nous ne voyons pas la majorité de nos produits distribués de cette façon". Bref, Miyamoto promet que les joueurs devront se déplacer et acheter la boîte de leur jeu. Les magasins Micromania ont encore de beaux jours devant eux.

 Populaires


Warning: mysql_fetch_array() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/annuair7/passionwii/tags.php on line 6

Passion Wii © 2017 • ContactConfidentialitéPlan du sitePartenariat

Partenaires : Blog jeux video | Game Touch | Next-Nintendo | Photo-location : louez votre appareil photo | Voir tous les partenaires
Page générée en 0.0033 secondes • Toute reproduction sans accord interdite.