Actualité

 No More Heroes : ca recommence

C'est à l'occasion du Tokyo Game Show 2008 que Marvelous a décidé de dévoiler quelques infos croustillantes à propos de la suite du chef d'oeuvre No More Heroes. Et si le nom du jeu ne correspond plus tellement à la vérité désormais, il est crucial de connaître ce qui se trame derrière le second opus toujours en préparation sous la houlette de Suda51.

L'histoire se déroulera toujours à Santa Destroy, trois ans après la fin du premier volet de No More Heroes. Les développeurs ont ici décidé de donner plus de vie à Santa Destroy, une ville à l'allure plutôt déserte jusque là. On aura donc droit à une cité plus grande, dotée de diverses sous-missions à réaliser, et surtout plus d'interactions avec le décor et les habitants.

La vengence sera également au menu du jour, puisque Travis décide de reconquérir l'âme défunte de son meilleur ami, tué lors de ses périples dans le premier volet du jeu. En tout cas rien ne change, il s'agit toujours d'une histoire hostile entre voyous des temps modernes. Rising Star Games annonce une sortie pas avant 2010. Une date encore lointaine pour beaucoup, mais qui laisse le temps de paufiner un titre qui a du potentiel sous le capot.
       1 commentaires
Posté par Arthur

 Commentaires

Posté par Basque le mercredi 15 octobre 2008 à 07:38




Tapez le chiffre 1 ici : (Filtre anti-spam)



 Citation

"Je pense que les jeux sont le futur de l'éducation"
Edward O.Wilson, professeur à Harvard
Playset : Grand Chelem Tennis
Playset : Let's Tap

 Edito par Arthur

Shigeru Miyamoto, illustre créateur de nombreux personnages Nintendo, semble à la traîne au niveau technologie. Non pas que l'un des maîtres du jeu vidéo ne sache pas télécharger, mais c'est loin d'être sa préférence. Il n'est pas ici question de téléchargement illégal, mais simplement du commerce culturel dématérialisé. Le WiiWare en est d'ailleurs un parfait exemple.
"Le divertissement ne doit pas devenir quelque chose d’uniquement numérique". C'est ce qu'a affirmé Miyamoto dans une interview au journal californien Mercury News. Jolie phrase, dans une société où tout s'explique par binaire. Mais est-ce pour autant une mauvaise nouvelle ? Difficile d'y croire, lorsque l'économie numérique représente le premier débouché de la crise pour de nombreux spécialistes, et un véritable vivier d'emplois pour le futur.
Le papa de Mario ajoute : "Personnellement, je suis l’un de ceux qui, même si j’ai téléchargé toutes les chansons d’un album sur iTunes, j’achèterais quand même le CD. Je me sens plus rassuré avec un média physique". Il est vrai que la musique est dématérialisée depuis des années, avec le développement de plateformes comme iTunes ou Deezer. Alors qu'en est-il du jeu vidéo ? La question du numérique demeure très récente, depuis l'apparition de services online pour chaque console.
"Si je regarde le WiiMotion Plus, c'est quelque chose que vous ne pourriez pas distribuer de manière numérique. En fait, nous ne voyons vraiment pas le futur du jeu vidéo confiné dans la distribution digitale. Nous ne voyons pas la majorité de nos produits distribués de cette façon". Bref, Miyamoto promet que les joueurs devront se déplacer et acheter la boîte de leur jeu. Les magasins Micromania ont encore de beaux jours devant eux.

 Populaires


Warning: mysql_fetch_array() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/annuair7/passionwii/tags.php on line 6

Passion Wii © 2017 • ContactConfidentialitéPlan du sitePartenariat

Partenaires : Blog jeux video | Game Touch | Next-Nintendo | Photo-location : louez votre appareil photo | Voir tous les partenaires
Page générée en 0.003 secondes • Toute reproduction sans accord interdite.