Test

 Metroid Prime 3 : Corruption

Enfin sur notre vieux continent Metroid est là et il conclut en beauté une trilogie déjà culte. Pour information Metroid a commencé sur la Famicom en 1986 et a parcouru toutes les consoles de Nintendo sauf la Nintendo 64 et le Virtual Boy. Les "Metroid" étaient réputés pour leurs difficultés trop élevées qui pouvaient en rebuter plus d'un, et elles se sont accrues lors du passage en 3D sur Gamecube avec le premier " Metroid Prime" en 2002. Ce fut certainement le meilleur FPS sur toutes consoles confondues à cette époque. Il fut suivi deux ans après par "Metroid Prime 2 : Echoes". Un peu décevant pour sa difficulté beaucoup trop excessive et des allers-retours sans fin qui finissaient par lasser, mais Metroid Prime 3 : Corruption est là pour rectifier le tir des précédents volets, et ce n'est pas nous qui allons nous en plaindre.

Pour se situer, Metroid Prime 3 : Corruption se déroule six mois après les évènements de la planète Aether, dans Metroid Prime 2 : Echoes. La fédération galactique est attaquée par un virus qui essaie de pirater des données informatiques, sûrement l'oeuvre des pirates de l'espace. La fédération galactique ne lésine  pas sur les moyens et fait appel à quatre chasseurs de prime dont Samus fait partie. Un briefing est alors organisé pour nos quatre protagonistes. Malheureusement, la séance ne se termine pas comme prévu puisque les pirates de l'espace lancent une offensive monstrueuse. Nos chasseurs réussissent, cependant, à garder la situation sous contrôle et se rejoignent sur la planète Norion pour aider nos amis de la fédération. Tout se passe bien mais ils vont avoir la malchance de se retrouver face à la chasseuse sombre. Celle-ci nous met très vite en garde.

En utilisant un rayon d'une force colossale qui neutralise les chasseurs d'un seul tir et par la même occasion les contamine de phazon. Samus Aran, plongée dans un coma profond, Dark Samus continue de propager son virus en implantant des graines de phazon appelées "léviathan" sur des planètes. Au reveil de Samus Aran vous aurez le droit à un rapide entrainement sur votre nouvel équipement : l'hypermode que vous pouvez utiliser puisque vous êtes contaminés par du phazon. On nous explique donc les dernières nouvelles : pendant que Samus était dans le coma, les trois autres chasseurs ont été envoyés pour aller détruire les Léviathans afin d'empêcher  toute propagation du virus. Seul problème : le contact avec vos collègues a été rompu. Vous l'aurez compris, votre mission consistera donc à retrouver les trois autres chasseurs et de détruire les graines de phazon. Une mission simple à première vue mais pas dépourvue de danger, loin de là.

Avec ce scénario béton on ne peut pas en douter, l'histoire est riche en rebondissements. Pas le temps de se reposer, les évènements s'enchainent, l'armement est sans cesse amélioré et les ennemis omniprésents sont toujours aussi coriaces. Ce n'est pas avec trois simples tirs que vous viendrez à bout de ces adversaires. Il va falloir s'acharner sur eux pour pouvoir les vaincre. Tout un long cheminement  parsemé de boss et mini boss toujours aussi puissants et redoutables. Mais à chaque boss sa faiblesse, qui n'est pas toujours facile à deviner.

L'arsenal de Samus vient donc ici, jouer un rôle important , car grâce au scan, vous pourrez analyser les ennemis et déceler la faille de l'adversaire. La vision scan permet aussi d'analyser les objets ou autres éléments. Une nouvelle visée a été rajoutée. Elle pourra vous montrer les interactions que vous pourrez effectuer avec votre vaisseau. Son armement d'ailleurs, aura aussi besoin de certaines mises à jour, puisqu'on pourra lui ajouter des missiles pour qu'il puisse abattre un mur. L'ajout d'un grappin pourra également servir à  transporter des objets trop lourds pour Samus. L'autre grappin, celui de Samus, est peut être l'armement qui a le plus évolué dans Metroid puisque maintenant il ne sert plus qu'à parcourir de longues distances mais il permettra aussi d'arracher le bouclier de certains ennemis ou enlever des débris qui bloquent un passage.

Côté réalisation cela se rapproche de ce que l'on a vu sur Gamecube mais quelle réalisation !!! Tout simplement sublime. Là où Retro Studios nous impressionne c'est sur l'esthétisme du jeu. Les décors sont somptueux, marqués de petits effets qui ne laissent pas indifférent. Tout au long de l'aventure on aura le privilège de voyager sur différentes planètes au décors aussi variés les uns que les autres tout ceci  accompagné par des musiques enchanteresses.

Le point fort de Metroid est certainement la maniabilté. Retro Studios a pensé à tout le monde en intègrant une sensibilité modifiable suivant les joueurs. Les amateurs de FPS pourront commencer avec le mode Advanced. La nouveauté réside dans le système lock différent  des précédents opus car  en lockant un ennemi la vision reste indépendante du tir. Le jeu foisonne de manipulations à effectuer à  l'aide de combinaisons de mouvements de Wiimote. Ce sont peut être des petits détails mais ils font  toute la différence en permettant une immersion totale du joueur.

Metroid prime 3 : Corruption a su tirer profit de la wii avec une maniabilité exemplaire et une fluidité parfaite (60 images par seconde), même dans les luttes épiques contre les ennemis où aucun ralentissement n'est constaté. Cerise sur le gâteau : une réalisation parfaite et des effets sublimes. L'ambiance apocalyptique est, quant à elle, très réussie et la mise en scène superbe est digne de grandes productions. Metroid prime 3 : Corruption arrive à clôturer en beauté avec un final grandiose, la trilogie maintenant culte que sont  les "Prime". Vous n'aurez jamais été aussi proche de Samus. Un titre à posséder de toute urgence.
Verdict : 19/20
       3 commentaires
Posté par linkalexis, le samedi 03 novembre 2007. 

 Commentaires

Posté par Sendo-san le mardi 06 novembre 2007 à 16:12
Posté par marcosonic2 le mardi 11 mars 2008 à 16:15
Posté par twixxxy-killer le samedi 15 mars 2008 à 18:39



:h :'( :g :s :a :k :d :] :# :) :o :p :^( ;) :@

Tapez le chiffre 1 ici : (Filtre anti-spam)



 Citation

"Je pense que les jeux sont le futur de l'éducation"
Edward O.Wilson, professeur à Harvard
Playset : Grand Chelem Tennis
Playset : Let's Tap

 Edito par Arthur

Shigeru Miyamoto, illustre créateur de nombreux personnages Nintendo, semble à la traîne au niveau technologie. Non pas que l'un des maîtres du jeu vidéo ne sache pas télécharger, mais c'est loin d'être sa préférence. Il n'est pas ici question de téléchargement illégal, mais simplement du commerce culturel dématérialisé. Le WiiWare en est d'ailleurs un parfait exemple.
"Le divertissement ne doit pas devenir quelque chose d’uniquement numérique". C'est ce qu'a affirmé Miyamoto dans une interview au journal californien Mercury News. Jolie phrase, dans une société où tout s'explique par binaire. Mais est-ce pour autant une mauvaise nouvelle ? Difficile d'y croire, lorsque l'économie numérique représente le premier débouché de la crise pour de nombreux spécialistes, et un véritable vivier d'emplois pour le futur.
Le papa de Mario ajoute : "Personnellement, je suis l’un de ceux qui, même si j’ai téléchargé toutes les chansons d’un album sur iTunes, j’achèterais quand même le CD. Je me sens plus rassuré avec un média physique". Il est vrai que la musique est dématérialisée depuis des années, avec le développement de plateformes comme iTunes ou Deezer. Alors qu'en est-il du jeu vidéo ? La question du numérique demeure très récente, depuis l'apparition de services online pour chaque console.
"Si je regarde le WiiMotion Plus, c'est quelque chose que vous ne pourriez pas distribuer de manière numérique. En fait, nous ne voyons vraiment pas le futur du jeu vidéo confiné dans la distribution digitale. Nous ne voyons pas la majorité de nos produits distribués de cette façon". Bref, Miyamoto promet que les joueurs devront se déplacer et acheter la boîte de leur jeu. Les magasins Micromania ont encore de beaux jours devant eux.

 Populaires


Warning: mysql_fetch_array() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/annuair7/passionwii/tags.php on line 6

Passion Wii © 2014 • ContactConfidentialitéPlan du sitePartenariat

Partenaires : Blog jeux video | Game Touch | Next-Nintendo | Photo-location : louez votre appareil photo | Voir tous les partenaires
Page générée en 0.0099 secondes • Toute reproduction sans accord interdite.