Preview

 Mario & Sonic aux Jeux Olympiques

Notre plombier Mario et le hérisson bleu supersonique, les deux plus grandes mascottes du jeu vidéo à l’époque du 16 et 32 bits et qui sont encore aujourd’hui des icônes incontournables, débarqueront prochainement sur Wii. Certes Mario et Sonic se retrouveront dans le prochain Smash Bros, mais c’est dans un tout autre contexte que Nintendo et Sega allieront leurs deux personnages. Comme son nom l’indique, Mario & Sonic aux Jeux Olympiques se prépare déjà aux Jeux de Pékin 2008.

Autant dire tout de suite que les développeurs de chez Sega, qui prennent entièrement en charge le développement du jeu, n’ont pas hésité sur le choix des disciplines olympiques présentes. En effet, près de 20 disciplines seront proposées : le 100m et 400m, le 110m et 400m haies, 4x100m, le saut en longueur, en hauteur, à la perche, triple saut, lancer de javelot et de marteau, l’aviron en solitaire, l’escrime, le saut de cheval, trampoline, la natation en 100m et 4x100m nage libre, le tennis de table simple, le tir skeet, et enfin le tir à l’arc. Chacune d’entre elle prête bien sûr à une concurrence féroce entre participants.

Chaque discipline comporte des contrôles différents, faisant intervenir diverses actions à réaliser avec la Wiimote et le Nunchuk. Pour la course au 100m et le 100m haies, il suffit de bouger rapidement le couple Wiimote et Nunchuk de haut en bas alternativement, comme nos bras et jambes le font dans une vraie course de vitesse. Et pour sauter une haie, appuyez sur B au bon moment. Plus le rythme de vos mouvements est soutenu, plus la vitesse de votre personnage sera élevée.

La natation est tout aussi physique que la course, puisqu’il faudra non seulement reproduire les mouvements indiqués à l’écran dans un rythme le plus soutenu possible, mais il faudra également appuyer sur le bouton B au bon moment pour gérer le souffle du personnage. Le sport et l’épuisement physique seront donc bien présents, même dans notre salon.

Pour le lancer de marteaux, la technique la plus intuitive consiste à faire tourner la Wiimote au-dessus de votre tête, un peu comme un lasso. On pourrait comparer cette épreuve au lancer de vaches dans Rayman contre les Lapins Crétins, mais en plus sérieux. La vitesse du mouvement de votre poignet rentre évidemment en compte dans la distance que parcourra le marteau avant de s’écraser quelques dizaines de mètres plus loin.

Alors que les commandes du triple saut en longueur ressemblent plus ou moins à ceux des deux courses, le tir à l’arc nécessite l’alignement de la Wiimote et du Nunchuk dans un même axe, comme une flèche dans son arc. Un alignement meilleur permettra de planter la flèche au plus proche de la cible centrale visée.

Pour les néophytes de l’athlétisme ou même du sport en général, Sega a pensé à eux. Toutes les épreuves restent très intuitives et sont accompagnées d’explications si le besoin s’en ressent. L’interactivité est également de mise : il sera possible de faire des mouvements d’applaudissements avec la Wiimote et le Nunchuk avant une épreuve pour que le public du stade se mette à vous encourager avec ferveur.

Pour faire bouger le tout, Nintendo et Sega ont réuni leurs troupes de choc. C’est ainsi qu’on pourra trouver au programme les 16 protagonistes les plus populaires des univers des deux firmes, que sont Mario, Luigi, Waluigi, Wario, Peach, Daisy, Yoshi et Bowser du côté Nintendo, ainsi que Tails, Sonic, Shadow, Vector, Blaze, Amy, Knuckles, et Dr Eggman du côté de chez Sega. Chacun aura une les quatre spécialités : puissance, vitesse, habileté, ou alors un niveau équilibré. Difficile de s’ennuyer avec tout ce beau monde.

Plusieurs modes de jeu seront disponibles : le Match simple, le Circuit qui correspond à une suite de trois épreuves, le mode Mission qui consistera à accomplir des objectifs définis avant l’épreuve, la Galerie avec du nouveau contenu à débloquer, les Records, et un quiz avec des questions diverses sur l’histoire des vrais Jeux Olympiques. Il sera par ailleurs possible de recevoir les records battus par les joueurs du monde entier par online.

Masanao Maeda, le directeur de Sega, déclarait il y a quelques temps que les ventes de Mario & Sonic chiffreraient en millions, rivalisant ainsi avec des blockbusters comme Halo 3. Ce sera donc très prochainement que l’on pourra effectivement dire si les Jeux Olympiques à la sauce Nintendo et Sega seront à la hauteur de l’évènement sportif à Pékin.²
Verdict : 3/5
       4 commentaires
Posté par Arthur, le jeudi 01 janvier 1970. 

 Commentaires

Posté par Donkey_Kong le vendredi 07 mars 2008 à 13:07
Posté par marcosonic2 le jeudi 13 mars 2008 à 16:15
Posté par twixxxy-killer le samedi 15 mars 2008 à 22:36
Posté par twixxxy-killer le samedi 15 mars 2008 à 22:48



:h :'( :g :s :a :k :d :] :# :) :o :p :^( ;) :@

Tapez le chiffre 1 ici : (Filtre anti-spam)



 Citation

"Je pense que les jeux sont le futur de l'éducation"
Edward O.Wilson, professeur à Harvard
Playset : Grand Chelem Tennis
Playset : Let's Tap

 Edito par Arthur

Shigeru Miyamoto, illustre créateur de nombreux personnages Nintendo, semble à la traîne au niveau technologie. Non pas que l'un des maîtres du jeu vidéo ne sache pas télécharger, mais c'est loin d'être sa préférence. Il n'est pas ici question de téléchargement illégal, mais simplement du commerce culturel dématérialisé. Le WiiWare en est d'ailleurs un parfait exemple.
"Le divertissement ne doit pas devenir quelque chose d’uniquement numérique". C'est ce qu'a affirmé Miyamoto dans une interview au journal californien Mercury News. Jolie phrase, dans une société où tout s'explique par binaire. Mais est-ce pour autant une mauvaise nouvelle ? Difficile d'y croire, lorsque l'économie numérique représente le premier débouché de la crise pour de nombreux spécialistes, et un véritable vivier d'emplois pour le futur.
Le papa de Mario ajoute : "Personnellement, je suis l’un de ceux qui, même si j’ai téléchargé toutes les chansons d’un album sur iTunes, j’achèterais quand même le CD. Je me sens plus rassuré avec un média physique". Il est vrai que la musique est dématérialisée depuis des années, avec le développement de plateformes comme iTunes ou Deezer. Alors qu'en est-il du jeu vidéo ? La question du numérique demeure très récente, depuis l'apparition de services online pour chaque console.
"Si je regarde le WiiMotion Plus, c'est quelque chose que vous ne pourriez pas distribuer de manière numérique. En fait, nous ne voyons vraiment pas le futur du jeu vidéo confiné dans la distribution digitale. Nous ne voyons pas la majorité de nos produits distribués de cette façon". Bref, Miyamoto promet que les joueurs devront se déplacer et acheter la boîte de leur jeu. Les magasins Micromania ont encore de beaux jours devant eux.

 Populaires


Warning: mysql_fetch_array() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/annuair7/passionwii/tags.php on line 6

Passion Wii © 2014 • ContactConfidentialitéPlan du sitePartenariat

Partenaires : Blog jeux video | Game Touch | Next-Nintendo | Photo-location : louez votre appareil photo | Voir tous les partenaires
Page générée en 0.0084 secondes • Toute reproduction sans accord interdite.