Test

 Tiger Woods PGA Tour 07

De nombreux possesseurs de Wii continuent à jouer à Wii Sports ou s’essayent aux jeux import avec Super Swing Golf de Tecmo, tous deux nous faisant découvrir ou redécouvrir sous un nouveau jour les joies du golf. Cependant, Electronic Arts n’en finit pas de développer son propre jeu de golf pour la console, mais avec une approche beaucoup plus sérieuse. Tiger Woods PGA Tour 07 aurait très bien pu ressembler à d’autres volets de la licence, mais cette fois-ci EA Sports joue la carte de l’innovation, en profitant de la maniabilité Wiimote.

Le golfeur peut défier ses adversaires dans les modes Traditionnels : Stroke Play, Match Play, et Skins Play pour ne citer qu’eux. La version Wii inclut plus de quinze variations de ces modes, et inclut le Bloodsome, le Greensome, ainsi que le mode Une Seule Balle qui consiste à jouer chacun son tour avec une seule frappe par tour, accentuant davantage la difficulté de l’affrontement. Le défi de Tiger mélange quelques uns de ces modes entre eux, dans l’objectif final de rendre le joueur plus efficace dans ses performances de golfeur. Il est toutefois dommage malgré cette diversité de jeu que le online ne soit pas inclut, alors que l’intérêt des versions sur les autres consoles réside justement là-dessus.

Il est comme toujours possible de créer son propre golfeur, à travers une palette d’attribut et de réglages pour créer le meilleur personnage de notre goût. Pour ceux qui n’arrivent pas à réaliser le golfeur parfait, PGA Tour 07 propose d’incarner plusieurs professionnels de ce sport, incluant entre autres Woods, Vijay Singh, et Jim Furyk. 18 terrains de golf attendent les joueurs, incluant le terrain National, le K Club et Pebble Beach.

Contrairement aux autres versions, celle-ci a évidemment pour caractéristique principale les commandes des mouvements grâce aux capacités propres de la Wiimote. Le joueur saisit la télécommande comme un vrai club de golf, de profil devant l’écran. Puis tout simplement il suffit de lancer la balle en appuyant sur B pour réaliser un swing, tout comme dans la réalité. Le gameplay du jeu est très fluide, avec une excellente et intuitive simulation de swing. Il est tout de même possible d’utiliser le stick analogique du Nunchuk pour les joueurs préférant le système traditionnel de commandes.

Un test de puissance avant chaque coup est possible, car il faudra des heures d’entraînement pour être précis et maîtriser avec délicatesse chacune des actions nécessaires afin de mettre la balle dans le trou. La force de la frappe est mise en jeu dans le lancer, ce qui vaudra au golfeur une mesure rigoureuse de la puissance du swing. Le Drive permet même une frappe à plus de 110% de la puissance maximale du tir.

Le système de visée True Aiming permet quant à lui de voir avec approximation la zone où la balle atterrira, avant de tirer. Il est possible aussi de dévier la trajectoire selon les obstacles, en modulant la direction du swing en fin de mouvement. L’impact de la balle au sol peut varier si le joueur utilise la croix directionnelle de la Wiimote lorsque la balle est en l’air. Néanmoins, il est dommage que souvent les coups partent dans une direction tout à fait autre que celle prévue, et la puissance de la frappe ne correspond pas forcément au tir effectif à l’écran.

Les graphismes de Tiger Woods PGA Tour 07 auraient pu être davantage arrangés. Les arbres et détails sont pixelés, et l’eau est encore moins qu’attirante. Pour le reste, le jeu reste visuellement assez basique, sans pour autant tomber dans la caricature. La série PGA n’est déjà pas très convaincante depuis quelques épisodes, et celui-ci continue la lignée. Côté audio, cela est nettement meilleur. Les bruitages sont bien retranscrits, notamment dans le haut-parleur de la Wiimote. Le public criant de joie est lui aussi agréable à entendre, tout comme la bande-son du jeu.

Sans révolutionner la série, Tiger Woods PGA Tour 07 sur Wii innove pourtant avec sa maniabilité axée Wiimote. Les swings n’ont jamais été aussi bien ressentis dans le poignet du joueur, même si un manque graphique se fait remarquer. La précision n’est pas non plus évidente durant les premiers coups, mais on peut tout de même noter l’abondance des modes, qui augmentent considérablement l’intérêt et la durée de vie de ce nouvel opus de la licence Tiger Woods PGA Tour. On attend avec curiosité le volet 08.
Verdict : 14/20
       2 commentaires
Posté par Arthur, le lundi 03 septembre 2007. 

 Commentaires

Posté par marcosonic2 le mardi 11 mars 2008 à 12:02
Posté par twixxxy-killer le samedi 15 mars 2008 à 22:54



:h :'( :g :s :a :k :d :] :# :) :o :p :^( ;) :@

Tapez le chiffre 1 ici : (Filtre anti-spam)



 Citation

"Je pense que les jeux sont le futur de l'éducation"
Edward O.Wilson, professeur à Harvard
Playset : Grand Chelem Tennis
Playset : Let's Tap

 Edito par Arthur

Shigeru Miyamoto, illustre créateur de nombreux personnages Nintendo, semble à la traîne au niveau technologie. Non pas que l'un des maîtres du jeu vidéo ne sache pas télécharger, mais c'est loin d'être sa préférence. Il n'est pas ici question de téléchargement illégal, mais simplement du commerce culturel dématérialisé. Le WiiWare en est d'ailleurs un parfait exemple.
"Le divertissement ne doit pas devenir quelque chose d’uniquement numérique". C'est ce qu'a affirmé Miyamoto dans une interview au journal californien Mercury News. Jolie phrase, dans une société où tout s'explique par binaire. Mais est-ce pour autant une mauvaise nouvelle ? Difficile d'y croire, lorsque l'économie numérique représente le premier débouché de la crise pour de nombreux spécialistes, et un véritable vivier d'emplois pour le futur.
Le papa de Mario ajoute : "Personnellement, je suis l’un de ceux qui, même si j’ai téléchargé toutes les chansons d’un album sur iTunes, j’achèterais quand même le CD. Je me sens plus rassuré avec un média physique". Il est vrai que la musique est dématérialisée depuis des années, avec le développement de plateformes comme iTunes ou Deezer. Alors qu'en est-il du jeu vidéo ? La question du numérique demeure très récente, depuis l'apparition de services online pour chaque console.
"Si je regarde le WiiMotion Plus, c'est quelque chose que vous ne pourriez pas distribuer de manière numérique. En fait, nous ne voyons vraiment pas le futur du jeu vidéo confiné dans la distribution digitale. Nous ne voyons pas la majorité de nos produits distribués de cette façon". Bref, Miyamoto promet que les joueurs devront se déplacer et acheter la boîte de leur jeu. Les magasins Micromania ont encore de beaux jours devant eux.

 Populaires


Warning: mysql_fetch_array() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/annuair7/passionwii/tags.php on line 6

Passion Wii © 2014 • ContactConfidentialitéPlan du sitePartenariat

Partenaires : Blog jeux video | Game Touch | Next-Nintendo | Photo-location : louez votre appareil photo | Voir tous les partenaires
Page générée en 0.008 secondes • Toute reproduction sans accord interdite.